Le Coriolis

Ce bateau a été présenté au National Antibes 2022 et a soulevé beaucoup de questions, on vous le présente :

Le principe est une coque en matériau mou (donc souple) non pontée sur laquelle est fixé un ensemble puit de mât et de quille. Quand le mât pousse en latéral, la quille s’angule d’autant, et des tirants orientent les trims sur l’arrière de la quille.
A l’avant un foil pour déjauger la coque, un “palpeur” plongeant dans l’eau actionne automatiquement le foil.

Le tout navigue à 500g !!! Le bulbe fait une centaine de grammes car réalisé en Tungstène.
Après une première inspection, seuls subsistaient comme points litigieux :
Trous à l’avant pour régler l’incidence du foil et surtout la présence d’articulations…
La dernière jauge dit pour les appendices C.3.2.5 ne doivent pas être déplacés, articulés,
rétractés ou étendus.
Le concepteur a argumenté que le safran lui-même est articulé sur le même axe que son trim mais a pris la décision de ne pas naviguer avec ce bateau devant le flou des interprétations…

les photos ci-dessous sont sans le foil à l’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FrançaisEnglishDeutschEspañolItalianoPortuguêsNederlandsČeština‎العربيةРусский简体中文