Mon futur RG65

tout ce qui concerne le design des RG65
JYD
Messages : 35
Enregistré le : 10 janv. 2024 21:08
Localisation : Vendée

Re: Mon futur RG65

Message par JYD »

Super ce forum!

Logiciel utilisé: Multisurf (une vieille version)
Profondeur safran : 130 mm (je vais l'augmenter)
Bau maxi: 120 mm
Largeur flottaison : 108 mm
Creux coque : 30 mm
Quille : 330 mm
Bulbe : 240 mm

Je vais faire évoluer l’engin en fonction de vos commentaires et vous pourrez voir le résultat.
Un grand merci !!!
JYD
Messages : 35
Enregistré le : 10 janv. 2024 21:08
Localisation : Vendée

Re: Mon futur RG65

Message par JYD »

Voilà l'engin transformé
Largeur coque : 109 mm
Largeur flottaison : 98,8mm
Creux coque : 32 mm
Profondeur safran : 160 mm
Quille du bas de coque au haut du lest : 330 mm
Centre de carène : 330 mm de l’avant
Longueur bulbe : 240 mm
Sur une des vues, on voit les lignes d'eau pour 20° de gîte.

J'ai un problème pour mettre les images, une seule passe.
RG8.PNG
RG8.PNG (101.46 Kio) Vu 128 fois
LESTARTIT
Messages : 58
Enregistré le : 21 déc. 2022 01:30

Re: Mon futur RG65

Message par LESTARTIT »

A titre perso, dans votre domaine, je suis "comme la poule devant l'oeuf qu'elle vient de pondre" mais...
...Je trouve cela passionnant
Je me régale à vous lire
Bravo
PH
Coque 0110
Voile (5)98
Licence 1201603V
Club 44008 SNOS
Ligue 07 Pays de Loire
GIBAUD Stéphane
Messages : 410
Enregistré le : 27 mai 2021 14:39
Localisation : Mesnard la Barotiere (85)
Contact :

Re: Mon futur RG65

Message par GIBAUD Stéphane »

j'adore l'expression, je ne la connaissais pas :mrgreen:
LESTARTIT a écrit : 12 janv. 2024 11:31 A titre perso, dans votre domaine, je suis "comme la poule devant l'oeuf qu'elle vient de pondre" mais...
...Je trouve cela passionnant
Stéphane GIBAUD - FRA 285
Blog Perso : http://sgi-rc.blogspot.fr/
Asso Vendée Modélisme Naval : https://vendee-modelisme-naval.blogspot.com/
Avatar du membre
janot
Messages : 121
Enregistré le : 25 oct. 2022 18:30
Localisation : Marseille...Allez l'OM !

Re: Mon futur RG65

Message par janot »

Merci à toi pour l'info sur le logiciel Multisurf que je ne connaissais pas. Je ne suis pas un acharné de la CAO et je préfère plutôt concevoir mes coques "à l'ancienne" sur table à dessin, mais l'expérience vécue avec Delfship ne m'avait pas encouragé à continuer... Il faudra que j'essaie Multisurf !

Il me semble que ce sera judicieux d'augmenter la profondeur du safran, et aussi de le positionner au maxi sur l'AR.

D'après tes cotes, on voit que ta conception est un peu en dehors des "canons" actuels, mais un peu seulement ! ;)

Les valeurs données par Aladin plus haut sont représentatives des idées actuelles en RG: maître bau assez étroit (mais moins que certains dessins extrêmes à 70 de flottaison) et avancé, donc creux augmenté, avec un prismatique assez grand, tempéré par un AR relativement pincé. Cela résulte des expériences acquises depuis quelques années et aussi de l'utilisation quasi exclusive du balestron intégral pour la voilure en compétition. La faible surface du foc de ce système, donc un centre de voilure plus reculé qu'un gréement classique, permet d'utiliser des coques plus pleines de l'avant.
Mais si c'est efficace dans le petit temps (et pratique à changer) cela l'est moins avec un vent établi, variable ou capricieux (et là certains reviennent au gréement classique)... Cela dépend donc de la zone d'évolution !

Comme je le disais avant, la coque de voilier idéale n'existe pas et tout dépend aussi du plan d'eau que l'on utilise. Concevoir une coque qui fonctionne partout est une gageure, mais on peut tendre vers ce but en essayant de rester dans des valeurs "moyennement modernes".

Dans ton cas, tu pourrais peut être aller vers une lfL de 10, un creux de 34-35, pour être dans des cotes actuelles.

Ne pas oublier aussi qu'un dessin de coque intéresse aussi les potentiels acheteurs par sa modernité : si c'est trop "classique" cela n'intéressera personne ou presque et si tu comptes faire un moule ce sera certainement intéressant de le rentabiliser...

Bon, j'arrête ma prose, je sens que d'autres piaffent d'impatience de me contredire .... :lol:

Edit : le temps que j'écrive, tu as déjà tout modifié...Et la dernière mouture semble très prometteuse !
FRA 221
JYD
Messages : 35
Enregistré le : 10 janv. 2024 21:08
Localisation : Vendée

Re: Mon futur RG65

Message par JYD »

Je n'ai jamais vu un RG65 de près, je les ai juste vus sur des vidéos. Vos commentaires m'aident à mieux cerner le sujet.

Nouveau dessin
La largeur est juste de 100 mm
La largeur à la flottaison est de 91,7 mm
Le creux coque est de 34 mm
Surface latérale safran : 58 cm²
Surface latérale (antidérive) : 438 cm²
J’ai mis pas mal de volume sur l’avant sous la flottaison et au dessus de la flottaison.

Pas d'image, elle ne passent pas sur le forum.
Aladin
Messages : 14
Enregistré le : 17 mai 2023 08:08

Re: Mon futur RG65

Message par Aladin »

100% sur la même ligne que le dernier message de Janot
Aladin
Messages : 14
Enregistré le : 17 mai 2023 08:08

Re: Mon futur RG65

Message par Aladin »

Pour sortir 1 seul bateau, l option « moule » est loin d être adapté

Mais pour te donner une idée / estimation des temps à prévoir (sous le contrôle des autres fabricants) :
Ça dépend de plein de paramètre mais les principaux sont la rapidité à laquelle tu travailles, l habitude que tu as du composite, si tu as un espace dédié, et l outillage adéquat

—Environ Environ Environ—
Le dessin peut deja prendre pas mal de temps
15/20 h pour le shape et la préparation/finition de la pièce mère ( pièce mère mâle, 2 demi moule femelle)
10/15 h pour la réalisation des moules de coque
20/25 h pour la réalisation d une coque complète, terminée
10/15 h pour une pièce mère et un double moule de dérive
5/10 h pour une pièce mère et un double moule de safran
3 h pour une dérive
1,5/2h pour un safran
5/10 h pour la pièce mère et le double moule du puit de dérive /mat
2 h pour le puit de dérive / mat

Le tout étalé sur plusieurs mois.. y compris temps de séchage, d observation, de réflexion, etc…

Ça fait du boulot.. mais c est super gratifiant de naviguer ensuite avec un bateau que tu as conçu et construit de A a Z
Avatar du membre
janot
Messages : 121
Enregistré le : 25 oct. 2022 18:30
Localisation : Marseille...Allez l'OM !

Re: Mon futur RG65

Message par janot »

On est bien d'accord avec Aladin, a moins d'avoir des moyens quasi professionnels pour fabriquer le moule et produire des coques, pour un modèle seul c'est très délicat et long... Mais c'est faisable !

Tu peux aussi construire en couples balsa amovibles et bordé en lattes de 3x3, balsa ou cedar. Pour un RG qui fait 65 cm c'est plus simple que pour un M qui fait 1,27m, on se procure facilement des planches balsa de 100cm et on taille dedans, il y a de la marge ! Une fois réalisé, on peut poser des bandes de tissu de verre et stratifier à l'époxy, cela rend la coque quasi indestructible et assez légère !
Personnellement, j'utilise pour mes petites coques un truc simple pour éviter le positionnement délicat des bandes de tissu : j'enfile un bas ou un collant dessus et je stratifie à l'époxy... On peut même choisir les "deniers" c'est a dire l'épaisseur du nylon, c'est très simple à faire, rapide et très solide !

Pour la dérive, je suis bien de l'avis d'Aladin, cela peut s'acheter chez Vam sails, PG ou Molinea, C'est fabriqué avec des moules sous vide, la finition est superbe, la fabrication aussi et le prix très raisonnable.
Pour le safran c'est pareil, mais je préfère me les faire moi même en CTP léger de 3 à 4mm et mèche titane de 3, cela reste assez léger et me permet de tester plusieurs formes et surfaces. A ce sujet, je vois sur les plans que ton safran a une forme elliptique (style aile de Spitfire), c'est très joli mais super compliqué à réaliser à la main pour le profil !

Je vois aussi sur ton dernier post que tu as encore modifié les valeurs pour tendre vers nos avis : c'est bon, arrêtes toi là ! L'avant dernier était déjà très correct ! :lol:
FRA 221
JYD
Messages : 35
Enregistré le : 10 janv. 2024 21:08
Localisation : Vendée

Re: Mon futur RG65

Message par JYD »

L'époxy, le carbone je connais plutôt bien, j'ai travaillé à la construction de multicoques de course.
Concernant le safran elliptique, j'en ai réalisé un pour mon classe 1 mètre avec une technique que je pourrais exposer ici. Le résultat est nickel.
La coque sera réalisée sur moule mâle sachant que la strat sera compressée sous un film de latex qui fait moule, ce qui permet de limiter les finitions.
Répondre