Proposition Règles de Classe 2022

tout ce qui concerne la jauge
Achille
Messages : 489
Enregistré le : 27 mai 2021 19:48
Localisation : Bordeaux

Proposition Règles de Classe 2022

Message par Achille »

Bonsoir,

je suis fier de vous présenter l'aboutissement d'un travail de 10 mois au sein d'un groupe international.
https://rg65.org/news/

Version française (très) brute : RÈGLES DE CLASSE OUVERTE RG65
2022 (Projet)
Version 0.9(d)
introduction

L'intention de la classe RG65 est de promouvoir une compétition amicale dans l'esprit corinthien et l'innovation dans la conception et la construction de petits yachts radio.

Afin d'atteindre cet objectif, la politique de la classe RG65 est d'avoir un ensemble de règles suffisamment simple pour être compris par les amateurs de voile radio novices, suffisamment large pour promouvoir l'innovation et résister à la formation de type, et soutenu par des procédures basées sur la confiance dans les concurrents. .

Les règles de classe pour la classe RG65 sont des règles de classe « ouvertes » où tout ce qui n'est pas spécifiquement interdit ou spécifié par les règles de classe est autorisé. Des règles individuelles peuvent exiger, limiter ou interdire si nécessaire.

Tout en voulant garder la classe aussi ouverte que possible, nous devrions tous essayer de travailler dans "l'esprit" de ces règles et lorsqu'une interprétation ou une modification des règles est nécessaire, vous devez le traiter par les canaux appropriés.

Cette introduction ne fait pas partie du Règlement







Partie A...................................................ADMINISTRATION

Section A................................................................... ....GÉNÉRAL
A.1................................................................... .....LANGUE
A.2................................................................... ....DÉFINITIONS
A.3................................................................... .ABRÉVIATIONS
A.4................................................................... ...LES AUTORITÉS
A.5.........................................ADMINISTRATION DE LA CLASSE
A.6................................................INSTRUCTIONS DE VOILE
A.7.........................................................MODIFICATIONS DES RÈGLES DE CLASSE
A.8.........................................INTERPRÉTATION DES RÈGLES DE CLASSE
A.9................................................................... ..CERTIFICATION
A.10.........................................CONFORMITÉ AUX RÈGLES DE CLASSE
Section B...................................................ADMISSIBILITÉ DU BATEAU
B.1.........................................RÈGLES DE CLASSE ET CERTIFICATION
Partie B......................................EXIGENCES ET LIMITES

Section C..........................................CONDITIONS POUR LA COURSE
C.1................................................................... ....CONCURRENT
C.2................................................................... ...........COQUE
C.3...................................................APPENDICES DE COQUE
C.4................................................................... ...........PLATE-FORME
C.5................................................................... .........VOILES
C.6................................................................... .....ÉQUIPEMENT
Section D................................................................... .......COQUE
D.1................................................................... ......GÉNÉRAL
D.2................................................................... ...........COQUE
Section E................................................................... .ANNEXES
E.1................................................................... .......GÉNÉRAL
Section F................................................................... ........PLATE-FORME
F.1................................................................... .......GÉNÉRAL
F.2................................................................... .........espars
Section G................................................................... ......VOILES
G.1................................................................... ......GÉNÉRAL
G.2................................................................... ......ESPACE VOILE
Section H...................................................LA MESURE
H.1......................................MESURES ET CALCULS
Partie C................................................................... ...ANNEXES

H.2...................................................IDENTIFICATION DE LA VOILE
H.3...................................................MESURE DE VOILE
H.4................................................MESURE DE LA COQUE
H.5...................................................MESURE DU GRÉEMENT
H.6................................................................... ..CERTIFICATION



Partie A. ADMINISTRATION

Section A. GÉNÉRAL
A.1. LANGUE

A.1.1 La langue officielle de la classe est l'anglais et en cas de litige sur la traduction, le texte anglais prévaudra.

A.1.2 Tous les dessins sont présentés pour faciliter l'interprétation de ces règles uniquement. Lorsqu'un dessin contredit un texte du présent Règlement, le texte prévaudra.

A.1.3 Le mot « doit » est obligatoire et le mot « peut » est permissif.

A.1.4 Sauf lorsqu'il est utilisé dans les en-têtes lorsqu'un terme est imprimé « souligné », la définition de ces règles de classe s'applique.

A.2. DÉFINITIONS

Appendice
Le gouvernail et/ou la quille.
Bateau
Un bateau qui devra être conforme aux règles de classe RG65 .
Attestation
Le processus de certification que le matériel utilisé est conforme aux règles de classe, soit par autocertification ou de certification officiel
Règles de la classe
Les règles de la classe RG65
Constitution
La constitution de l'ICA RG65
Plan d'eau de référence
Un plan d'eau déterminé par la mesure de la coque qui peut ne pas être le même que le vrai plan d'eau lorsque le bateau flotte.
Marque de limitation d'événement
Une marque ajoutée lors d'un événement pour signifier que l'élément a été déclaré à
les organisateurs de l'événement
coque
La coque incluant tout tableau arrière, le pont incluant toute superstructure, la structure interne incluant tout creux de cockpit ou de pont et les accastillages associés à ces pièces.
Mesureur
Un mesureur reconnu par l'ICA ou/et par une NCA/NCS. Un mesureur doit effectuer les mesures fondamentales du bateau et de ses gréements , conformément aux présentes règles de classe.
Monocoque
Un bateau à une coque
Certification officielle
Un jaugeur peut certifier un bateau et ses gréements , permettant à l' ANC ou à la NCS compétente de délivrer un certificat de jauge
Règlements
Le règlement RG65 de l'ICA
Plate-forme
Les espars , barres de flèche, gréement, accastillage et voiles
Auto-certification
Les méthodes par lesquelles un bateau et ses gréements sont déclarés par son propriétaire/exploitant qu'ils sont conformes aux règles de classe .
Longeron
La ou les parties structurelles principales du gréement vers ou depuis lesquelles les voiles sont attachées et/ou supportées.
A.3. ABRÉVIATIONS

I CA Association de classe internationale RG65
ANC Association nationale de classe
SNC Secrétaire nationale de classe
A.4. LES AUTORITÉS

A.4.1 L'autorité de classe est l'ICA.

A.4.2 Aucune responsabilité légale concernant ces règles de classe , ou l'exactitude de la certification , n'incombe à :

l'ICA ;
toute ANC ;
tout NCS ;
n'importe quel mesureur .

Aucune réclamation découlant de ces règles de classe ne peut être acceptée.
A.5. ADMINISTRATION DE LA CLASSE

A.5.1 L'administration de ces règles de classe doit être effectuée par l'ICA qui peut déléguer l'administration à une NCA ou NCS.

A.6. INSTRUCTIONS DE VOILE

A.6.1 Hormis les modifications autorisées dans A.6.2, les instructions de course peuvent modifier ces règles de classe uniquement avec l'accord préalable de l'ICA.

A.6.2 Les instructions de course ou les avis de course pour une épreuve peuvent :

A.6.2.1 spécifier une profondeur maximale autorisée pour les bateaux .
A.7. MODIFICATIONS DES RÈGLES DE CLASSE

A.7.1 Les modifications à ces règles de classe doivent être proposées conformément à la Constitution et aux Règlements de l'ICA

A.8. INTERPRÉTATION DES RÈGLES DE CLASSE

A.8.1 GÉNÉRAL

L'interprétation des règles de classe doit être faite conformément à la Constitution et aux Règlements de l'ICA .
A.8.2 LORS D'UN ÉVÉNEMENT

Toute interprétation des règles de classe requise lors d'une épreuve peut être faite par le comité technique de l'épreuve ou par un groupe formé d'un minimum de 2 mesureurs tant qu'aucun de ces mesureurs n'obtiendrait d'avantage déloyal sur le reste des concurrents. Une telle interprétation n'est valable que pendant la manifestation et l'autorité organisatrice doit, dès que possible après la manifestation, en informer l'ICA.
A.9. CERTIFICATION

A.9.1 Attestation

La certification d'un bateau se fait au moyen d'une auto-certification ou d'une certification officielle exigeant que l'opérateur d'un bateau ou un mesureur déclare que tous les composants du bateau sont conformes aux règles.
A.9.2 Déclaration de certification

La déclaration de certification doit être faite à l'aide des formulaires mis à disposition par l'ICA et doit être présentée aux officiels de l'événement sur demande. Le défaut de fournir les documents de certification remplis peut entraîner l'exclusion ou l'expulsion d'un événement.
A.9.3 Numéro d'immatriculation et certificat de bateau

A.9.3.1 Après la certification, une NCA ou NCS peut délivrer un numéro de bateau ;
A.9.3.2 Après la certification officielle, une NCA ou NCS peut délivrer un certificat de bateau .
A.10. CONFORMITÉ AUX RÈGLES DE CLASSE

A.10.1 Un bateau cesse de se conformer aux règles de classe sur :

A.10.1.1 utilisation d'un équipement qui ne respecte pas, ou fait ne pas respecter le bateau, les limitations des règles de classe ;
A.10.1.2 un changement des règles de classe entraînant la non-conformité des équipements en service,sauf lorsque l'équipement peut être conforme aux règles de classe en vigueur lors de sa précédente certification .
A.10.2 Un bateau qui a cessé de se conformer aux règles de classe peut être mis en conformité en remplaçant un équipement non conforme aux règles de classe par un équipement qui y est conforme.

Section B. ADMISSIBILITÉ DU BATEAU
Pour qu'un bateau soit éligible à la course, il doit se conformer aux règles de la présente section.
B.1. RÈGLES DE CLASSE ET CERTIFICATION

B.1.1 Le bateau doit :

B.1.1.1 être en conformité avec les règles de classe;
B.1.1.2 avoir un certificat délivré par ;
(une) une NCA ou NCS après certification Mesureur ;
(b) le propriétaire ou l'exploitant après l' autocertification .
B.1.1.3 avoir des marques de certification valides au besoin ;
B.1.1.4 lors d'un événement national, continental ou international, avoir un certificat valide délivré par une NCA ou NCS.

Partie B. EXIGENCES ET LIMITES
Le concurrent et le bateau doivent se conformer aux règles de la partie B lors de la course.

Le contrôle de certification pour vérifier la conformité aux règles de la section C ne fait pas partie de la certification .

L'inspection de l'équipement est utilisée pour vérifier la conformité aux règles de la section C.
Section C. CONDITIONS POUR LA COURSE
C.1. CONCURRENT

C.1.1 Limites

C.1.1.1 Un seul concurrent contrôlera le bateau .
C.1.1.2 Le concurrent ne doit pas être remplacé lors d'une épreuve.
C.2. COQUE

C.2.1 LIMITES

C.2.1.1 La géométrie de la coque ne doit pas être modifiée lors d'une épreuve.
C.2.1.2 La même coque doit être utilisée lors d'un événement, sauf lorsque la coque a été perdue ou endommagée de manière irréparable.
C.2.1.3 Le remplacement de la coque ne peut être effectué qu'avec l'approbation du comité de course qui doit alors retirer ou annuler toute marque de limitation d'épreuve attachée à la coque remplacée .
C.3. APPENDICES DE COQUE

C.3.1 LIMITES

C.3.1.1 Les mêmes appendices doivent être utilisés lors d'un événement, sauf lorsqu'un appendice a été perdu ou endommagé de manière irréparable.
C.3.1.2 Le remplacement des appendices ne peut être effectué qu'avec l'approbation du comité de course qui doit alors retirer ou annuler toute marque de limitation d'épreuve attachée à l' appendice remplacé .
C.3.2 UTILISER

Les appendices :
C.3.2.1 contenant ou formant le lest ne doit pas être tourné par rapport à la coque ;
C.3.2.2 doit être fixé à la coque au niveau du plan médian ;
C.3.2.3 ne doit pas faire saillie vers l' avant ou l'arrière de la coque par rapport au plan d' eau de référence tel que trouvé dans la mesure de la coque ;
C.3.2.4 Ne doit pas se projeter à l'extérieur de la poutre de la coque comme indiqué dans la mesure de la coque ;
C.3.2.5 ne doit pas être déplacé, articulé, rétracté ou étendu.
C.4. PLATE-FORME

C.4.1 LIMITES

C.4.1.1 Pas plus de quatre gréements doivent être utilisés au cours d'une épreuve.
(une) Les espars perdus ou endommagés de manière irréparable ne peuvent être remplacés qu'avec l'approbation du comité de course qui doit alors retirer ou annuler toute marque de limitation d'épreuve attachée à l'élément remplacé.
C.4.2 UTILISER

Le gréement ne doit pas faire saillie à l' avant ou à l'arrière de la coque par rapport au plan d' eau de référence .
C.4.3 DIMENSIONS

La dimension entre le point le plus haut de tout gréement et au moins un point de l'axe du pont ne doit pas dépasser 110 cm. Tout indicateur de vent n'a pas besoin de faire partie de cette mesure .
C.5. VOILES

C.5.1 LIMITES

C.5.1.1 Pas plus de quatre gréements , constitués chacun d'une ou plusieurs voiles, doivent être utilisés lors d'une épreuve.
C.5.1.2 Une voile d'un gréement ne doit pas être utilisée avec une voile d'un autre gréement .
C.5.1.3 Une voile ne doit pas être omise sur un gréement .
C.5.1.4 La prise de ris est interdite.
C.5.1.5 Le comité de course peut attacher des marques de limitation d'épreuve aux voiles lors d'une épreuve.
C.5.1.6 Lorsqu'une voile a été perdue ou endommagée de manière irréparable, elle ne peut être remplacée qu'avec l'approbation du comité de course qui devra alors retirer ou annuler toute marque de limitation d'épreuve attachée à une voile remplacée.
C.5.2 IDENTIFICATION

C.5.2.1 L' insigne de classe doit être montré.
C.5.2.2 Toutes les voiles doivent porter des numéros d'identification.
C.5.2.3 La plus grande voile peut porter des lettres nationales.

C.6. ÉQUIPEMENT

C.6.1 ÉQUIPEMENT

C.6.1.1 Il ne doit pas être utilisé plus de deux unités de contrôle.
C.6.1.2 Une unité de commande de gouvernail ne doit contrôler que le gouvernail.
C.6.1.3 Une unité de contrôle des écoutes doit contrôler la ou les voiles uniquement.
C.6.1.4 Sauf lorsque cela est réalisé par des systèmes mécaniques reliés à une unité de commande, le contrôle automatisé du gréement et/ou des voiles et le pilotage et/ou la navigation automatisés sont interdits.
C.6.1.5 Caméra(s) embarquée(s) et/ou utilisation d'images de toute source pendant les courses sont interdites.
C.6.1.6 À l'exception de l'établissement et de la maintenance d'une liaison radio, des informations de positionnement de l'unité de contrôle, de la force du signal et des informations sur l'état de la batterie, les transmissions radio depuis le bateau pendant la course sont interdites.
Section D. COQUE
D.1. GÉNÉRAL

D.1.1 DES RÈGLES

La coque doit être conforme aux règles de classe en vigueur .
D.2. COQUE

D.2.1 DIMENSIONS

D.2.1.1 La longueur maximale de la coque par rapport au plan d' eau de référence est de 66,1 cm.
D.2.2 MATÉRIAUX

D.2.2.1 Tous les matériaux utilisés doivent être légalement et commercialement disponibles et utilisables sans restriction sur le territoire où le bateau est exploité.
D.2.2.2 A la proue, au moins les premiers 0,4 cm de la longueur de la coque doivent être en matériau élastomère.
D.2.2.3 Le matériau élastomère en B.2.2.2 doit avoir une largeur minimale de 0,3 cm en un point.
D.2.3 CONSTRUCTION

D.2.3.1 La coque doit être un monocoque .
(une) A l'exception des goulottes pour appendices, la coque ne doit pas avoir :
(je) vides dans le plan d'eau ;
(ii) des vides dans le profil sous le plan d' eau ;
(iii) creux dans la vue en plan qui dépassent 0,3 cm;
(iv) creux dans le profil sous le plan d' eau qui dépassent 0,3 cm;
(v) creux transversaux dans la surface inférieure de la coque qui dépassent 0,3 cm lorsqu'ils sont testés parallèlement au plan d'eau .
D.2.4 RACCORDS

Les ferrures ne doivent pas faire saillie à l'extérieur de la coque .
Section E. ANNEXES
E.1. GÉNÉRAL

E.1.1 DES RÈGLES

Les annexes doivent être conformes aux règles de classe en vigueur .
E.1.2 MATÉRIAUX

Tous les matériaux utilisés doivent être légalement et commercialement disponibles et utilisables sans restriction sur le territoire où le bateau est exploité.
Section F. PLATE-FORME
F.1. GÉNÉRAL

F.1.1 DES RÈGLES

Les gréements doivent être conformes aux règles de classe en vigueur .
F.2. espars

F.2.1 DIMENSIONS DE L'ESPAR

La section transversale maximale autorisée de la partie structurelle principale d' un longeron , et la section transversale combinée aux jonctions des longerons , est de 1,2 cm .
F.2.2 RACCORDS DE SPAR

Les ferrures d' espar qui ne font pas partie de l' espar lui-même ne sont pas limitées en section transversale à condition qu'elles ne soient pas utilisées pour augmenter de manière déraisonnable la surface de voile ou similaire.
Section G. VOILES
G.1. GÉNÉRAL

G.1.1 DES RÈGLES

Les voiles doivent être conformes aux règles de classe en vigueur .
G.1.2 CERTIFICATION

Les marques suivantes doivent être incluses :
G.1.2.1 en tête une référence alphanumérique pour lier les Voiles dans les documents de Certification ;
G.1.2.2 au point d'amure la surface de la voile en centimètres carrés et arrondie à une décimale ;
G.1.2.3 des marques permanentes indiquant les extrêmes et les points particuliers des divisions utilisées pour son calcul de surface.
G.1.3 CONTRLE DE CERTIFICATION ET INSPECTION DES ÉQUIPEMENTS

G.1.3.1 Lors de la certification et de l'inspection des équipements :
(une) les lattes n'ont pas besoin d'être retirées ;
(b) les haubans n'excédant pas 0,1 cm de diamètre à l'intérieur de la table de guindant n'ont pas besoin d'être retirés ;
(c) les témoins qui chevauchent les bords de la voile doivent être ignorés ;
(ré) les attaches discontinues sur le guindant doivent être ignorées à condition que leur longueur totale mesurée le long du guindant ne dépasse pas 15 % de la longueur du guindant et que l'attache la plus longue ne soit pas plus de deux fois la plus courte.
G.2. ESPACE VOILE

G.2.1 LIMITATION

La surface de voilure mesurée de chaque gréement ne doit pas dépasser 2 250 cm 2 .
G.2.2 CALCUL

G.2.2.1 La surface de voile mesurée de chaque gréement est la somme des surfaces des voiles utilisées ensemble dans chaque gréement .
G.2.2.2 Tout le matériau de la voile doit être inclus dans le calcul de la surface de la voile à l'exception de tout segment d'arc qui peut être exclu en vertu de la clause H.3.1.3.
Président RG65 France
Officier Technique ICA RG65
Achille
Messages : 489
Enregistré le : 27 mai 2021 19:48
Localisation : Bordeaux

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par Achille »

Suite :


Section H. LA MESURE
H.1. MESURES ET CALCULS

H.1.1 Les mesures linéaires doivent être prises en centimètres et arrondies à une décimale.

H.1.2 Les valeurs calculées en centimètres carrés doivent être arrondies à une décimale

H.1.3 Les valeurs maximales et minimales des limitations dans les règles de classe doivent être considérées comme des valeurs limites absolues.



Partie C. ANNEXES
H.2. IDENTIFICATION DE LA VOILE

H.2.1 Affichage

H.2.1.1 Un bateau doit arborer sur sa plus grande voile l'insigne de classe selon B.2.
H.2.1.2 Un bateau doit afficher sur sa plus grande voile les lettres nationales si requis par et conformément à H.2.2 et H.2.4.
H.2.1.3 Un bateau doit afficher sur toutes les voiles un numéro de voile comme en H.2.3 et H.2.4.
H.2.2 Lettres nationales

H.2.2.1 Les lettres nationales doivent être portées lors d'événements internationaux indiquant le pays de :
(une) son ANC/NCS ;
(b) résidence de son propriétaire;
H.2.2.2 et peut être transporté à tout autre événement
H.2.3 Numéro de voile

H.2.3.1 Le numéro de voile doit être composé de deux chiffres.
H.2.3.2 Le numéro de voile doit être constitué des deux derniers chiffres du numéro attribué par leur NCA ou NCS et peut être :
(une) Numéro personnel du concurrent RG65 ;
(b) numéro d'immatriculation du bateau ;
(c) Numéro personnel du propriétaire du RG65 ;
(ré) Numéro de voile RG65
H.2.3.3 Les nombres à un chiffre doivent être précédés d'un zéro.
H.2.3.4 Lors d'une épreuve, lorsqu'il y a un conflit entre les numéros de voile, ou lorsqu'un numéro de voile peut être mal lu, le comité de course peut exiger que les numéros de voile d'un ou plusieurs bateaux soient remplacés par des alternatives numériques.
H.2.4 Spécifications de numérotation et de lettrage des voiles

H.2.4.1 Cotes de numérotation

Dimension
Le minimum
Maximum
Hauteur des numéros de voile
8cm
10cm
Épaisseur de trait des numéros de voile
0,8 cm

Espacement des numéros de voile adjacents
1,5 cm
2,5 cm



H.2.4.2 Dimensions du lettrage

Dimension
Le minimum
Maximum
Hauteur des lettres nationales
4 cm
5 cm
Épaisseur du trait des lettres nationales
0,4 cm

Espacement des lettres nationales adjacentes
1cm
2 cm
H.2.5 Positionnement

H.2.5.1 Les insignes de classe, les numéros de voile et les lettres nationales doivent être placés :
(une) des deux côtés de la voile;
(b) avec ceux du côté tribord en haut ;
(c) approximativement horizontalement;
(ré) avec un espacement vertical d'au moins 3 cm entre les marques sur les côtés opposés de la voile.
H.2.5.2 L'insigne de classe doit être placé dans le supérieur de la voile
H.2.5.3 Les numéros de voile doivent être placés au ⅓ du milieu de la voile
H.2.5.4 Les lettres nationales doivent être placées dans le inférieur de la voile
H.2.5.5 Les numéros de voile doivent être placés de telle sorte qu'il y ait un espace devant le numéro de voile pour un seul préfixe numérique.
H.2.6 Ajustements de la numérotation et du lettrage des voiles

H.2.6.1 Lorsque la dimension de la voile empêche le respect des règles ci-dessus, celles-ci seront modifiées comme suit et dans l'ordre de préséance suivant :
(une) les numéros de voile peuvent s'étendre en dessous de la ligne spécifiée.
(b) l'espacement vertical entre les numéros de voile et les lettres nationales et/ou entre les lettres nationales peut être réduit à 1 cm au moins.
(c) la hauteur des lettres nationales peut être réduite à au moins 3 cm ou doit être supprimée.
(ré) l'espacement vertical des numéros de voile peut être réduit à au moins 1 cm.
(e) la hauteur des numéros de voile doit être réduite à moins de 7 cm, mais pas moins de 6 cm, ou doit être omis.
H.2.7 Insigne de classe

H.2.7.1 Les insignes de classe attachés aux voiles doivent mesurer au moins 4 cm de haut
H.2.7.2 Les insignes de classe de plus de 4 cm de haut conserveront les proportions de l'exemple illustré.


H.2.8 Dessins

H.2.8.1 Exemples d'identification de voile




H.3. MESURE DE VOILE

H.3.1 La mesure

H.3.1.1 Pour le calcul de la surface de voile, chaque voile doit être divisée en trapèzes, triangles et/ou arcs.
H.3.1.2 Les trapèzes, triangles et arcs doivent comprendre tout le matériau de la voile.
H.3.1.3 Si le bord de la voile forme un arc de plus de 0,2 cm sur un bord d'un trapèze ou d'un triangle, le segment de l'arc résultant doit être inclus dans le calcul de la surface.
H.3.1.4 Le rayon d'un segment d'arc doit être un rayon constant.
H.3.2 L'aire totale d'une voile doit être la somme de tous les trapèzes, triangles et arcs.

H.3.3 Les largeurs transversales doivent être prises :

H.3.3.1 sur une voile à double guindant : avec l'espar de support en place, au guindant, ou au bord avant de l'espar, le long de la surface et selon ce qui donne la plus grande dimension ;
H.3.3.2 sur une voile avec le guindant fixé dans une voie dans l'espar, jusqu'au bord arrière de l'espar ;
H.3.3.3 sur les autres voiles, au guindant.
H.3.4 Calcul

H.3.4.1 Les surfaces partielles correspondant aux divisions sont calculées comme suit :
H.3.4.2 trapèzes simples
(B0 + B1) * h/2
H.3.4.3 Triangles
bt * ht /2
H.3.4.4 Segments d'arc :
c * f / 1.5
Où:
B0, B1, . . ., Bn = Largeur des trapèzes
h = Hauteur des trapèzes
bt = Base du triangle
ht = Hauteur du triangle
c = Corde du segment d'arc
f = Flèche du segment d'arc

H.3.5 Vérification des dimensions

H.3.5.1 Chaque voile doit avoir des marques permanentes indiquant les extrêmes et les points particuliers des divisions utilisées pour son calcul de surface.
H.3.5.2 Les dimensions sont mesurées et de bord à bord de la voile.
H.3.5.3 La tension minimale sera appliquée aux voiles si nécessaire pour éliminer les plis le long de la dimension vérifiée.
H.3.5.4 Lors du contrôle des dimensions déclarées, une tolérance de :
(une) 0,5 cm peut être accepté dans la mesure totale entre le point d'amure et le point d'amure et entre le point d'amure et le point de tête ;
(b) 0,2 cm peut être accepté en mesures partielles (bases, hauteurs, flèches de subdivisions).

[WS1]

H.4. MESURE DE LA COQUE

H.4.1 Jauge de mesure

Hulls doivent être mesurés à l' aide d' une jauge qui permet coque longueur à mesurer par rapport à la donnée de la flottaison coque .

H.4.1.1 Un pas de 3 cm à l'intérieur de chaque extrémité de la jauge est utilisé pour établir un plan d'eau de référence. Le marchepied peut comporter une fente de 0,6 cm pour loger le gouvernail lorsque la coque est dans la jauge.


H.4.2 Creux de coque transversaux





H.4.3 Pare-chocs d'arc

Les règles de classe exigent qu'au moins les 0,4 cm avant de la coque soient en matériau élastomère.
Les diagrammes suivants indiquent ce qui peut ou non être des formes de pare-chocs avant acceptables.




H.5. MESURE DU GRÉEMENT

H.5.1 Mesure de la hauteur de la plate-forme

H.5.1.1 Une corde de 110 cm de long doit être utilisée pour garantir que le point le plus haut du gréement ne dépasse pas de plus de 110 cm au-dessus d'au moins 1 point de la coque sur l'axe
H.5.1.2 Exemples des points les plus élevés du gréement






H.5.1.3 Mesure de la hauteur maximale du gréement

H.5.2 Diamètre du longeron

H.5.2.1 Sections de longeron




H.6. CERTIFICATION

H.6.1 Formulaires de certification

H.6.1.1 Les formulaires de certification utilisés seront la version des formulaires publiés sur le site Web de l'ICA au moment de la certification.
H.6.1.2 Les formulaires peuvent être utilisés pour l'autocertification et la certification officielle . La déclaration du mesureur ne doit être remplie que lorsque la certification est effectuée par un mesureur ICA, NCA ou NCS .
H.6.2 Certification de bateau

H.6.2.1 Un formulaire de certification de bateau n'est valable que pour la coque et les gréements qui ont été mesurés.
H.6.2.2 Un formulaire de certification de coque ne certifiera qu'une coque et un maximum de 4 gréements .
H.6.2.3 Des gréements supplémentaires peuvent être certifiés à l'aide de formulaires de certification supplémentaires sans remplir la section de certification de coque du formulaire.
H.6.2.4 Les formulaires de certification PDF sont disponibles sur le site Web RG65 ICA


[WS1] Dessin temporaire

Ne couvre pas le problème de l'arc irrégulier, etc.
Président RG65 France
Officier Technique ICA RG65
Avatar du membre
antoine984
Messages : 215
Enregistré le : 28 mai 2021 08:43
Localisation : Saint-Brieuc (22)

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par antoine984 »

Y’a un vote de programmé pour qu on puisse donner notre avis?
RG65 Skinnic (FRA 557 )
IOM Alternative (FRA 31)
DF95 (FRA 31)
Achille
Messages : 489
Enregistré le : 27 mai 2021 19:48
Localisation : Bordeaux

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par Achille »

Absolument!
Mais d'abord peaufiner la traduction qui est vraiment très brute de fonderie :lol:

Pas de changement majeur, clarification des zones d'ombre, modernisation de la jauge.


Résumé des éléments nouveaux ou clarifiés :

- Clarification des autorités nationales reconnues et affiliées à l'asso internationale RG65 : 1 représentant par nation, peu importe son asso nationale d'appartenance (affiliée Fédération de voile, modélisme naval, ou indépendante) - en fait, le souhait est que toute l'activité RG65 nationale soit prise en compte

- Tirant d'eau toujours libre, cependant l'organisateur d'une régate peut faire figurer dans l'Avis de Course la profondeur minimale disponible

- Auto certification du bateau toujours possible, mais introduction officielle de la certification par un Mesureur/jaugeur, définition Mesureur, officialisation Certificat de Conformité délivré par l'asso nationale de référence etc
Obligation du Certificat de Conformité pour participer à un évènement National, continental, ou mondial

- Nouvelle définition de la longueur hors-tout : limite maximale de la longueur du bateau 66.1 cm, y compris sa défense d'étrave ; celle-ci doit mesurer minimum 04 cm de long par 0.3 cm de large, et couvrir toute la hauteur de l'étrave

- Apparition et officialisation d'un gabarit de jauge pour contrôler la longueur HT : la coque, les gréements et les appendices doivent rentrer dans la longueur de 66.1 cm. Un prototype a été testé avec succès lors du contrôle de jauge pour le National d'Angoulême

- Appendices : confirmation de l'interdiction d'en changer ou d'en modifier la position pendant tout l'évènement, ne doivent pas dépasser le maitre bau dans leur largeur, ni dépasser de l'avant ou de l'arrière de la coque

- Apparition d'une limite à 4 gréements utilisables lors d'un évènement, hauteur toujours limitée à 110 cm avec nouvelle méthode de contrôle

- Voiles : en matériau souple ou dur (possibilité claire d'aile), pas de schéma type imposé (ouvert à tout autre schéma que GV/foc), règles d'identification et de marquage exhaustives, méthode détaillée de calcul de surface

- Numéro de voile inscrit dans les voiles : le numéro doit être constitue de deux décimales, laisser la place pour un préfixe numérique (1 à 9) c'est une dérogation de la Classe, tous les détails concernant leur taille-épaisseur de trait-espacement-emplacement etc sont spécifiés, y compris pour les voiles à bordure restreinte, et leur éventuelle omission

Achille
Président RG65 France
Officier Technique ICA RG65
Avatar du membre
laurentbpox
Messages : 209
Enregistré le : 10 sept. 2021 16:42
Localisation : Charente maritime

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par laurentbpox »

Bonjour Achille,
Tu as écris:

"- Numéro de voile inscrit dans les voiles : le numéro doit être constitue de deux décimales, laisser la place pour un préfixe numérique (1 à 9) c'est une dérogation de la Classe, tous les détails concernant leur taille-épaisseur de trait-espacement-emplacement etc sont spécifiés, y compris pour les voiles à bordure restreinte, et leur éventuelle omission"


Pas sûr d'avoir bien compris, les numéros à 3 chiffres issues du numéro de voile attribué ne doivent conserver que les deux derniers chiffres?
Le premier doit être enlevé de manière systématique, et un préfixe numérique ajouté si besoin le jour d'une régate où un doublon existe?
Ou peut-on laisser son numéro attribué à 3 chiffres à "poste" toute l'année?

Merci pour l'éclaircissement.
Laurent
RG65 FRA137
M, TEN, et plus... FRA39
Achille
Messages : 489
Enregistré le : 27 mai 2021 19:48
Localisation : Bordeaux

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par Achille »

laurentbpox a écrit : 18 déc. 2021 14:44 Bonjour Achille,
Tu as écris:

"- Numéro de voile inscrit dans les voiles : le numéro doit être constitue de deux décimales, laisser la place pour un préfixe numérique (1 à 9) c'est une dérogation de la Classe, tous les détails concernant leur taille-épaisseur de trait-espacement-emplacement etc sont spécifiés, y compris pour les voiles à bordure restreinte, et leur éventuelle omission"


Pas sûr d'avoir bien compris, les numéros à 3 chiffres issues du numéro de voile attribué ne doivent conserver que les deux derniers chiffres?
Le premier doit être enlevé de manière systématique, et un préfixe numérique ajouté si besoin le jour d'une régate où un doublon existe?
Ou peut-on laisser son numéro attribué à 3 chiffres à "poste" toute l'année?

Merci pour l'éclaircissement.
Laurent
Pour rappel, cette proposition de mise à jour des règles de classe s'adresse au monde entier (17 nations affiliées à l'ICA à ce jour), pas à la France uniquement.

Tes propos dénotent une méconnaissance des règles de mesure 2014 (actuelles), où un l'affichage d'un numéro de voile à 2 décimales est la règle et seul l'ajout du préfixe "1" est autorisé lorsque nécessaire. @ntoine l'avait évoqué, mais chacun a continué à faire comme il voulait, car il n'y avait pas de structure nationale pour le faire respecter au moins globalement ; donc des habitudes ont été prises au détriment des règles. En l'absence de dérogation propre à la France et votée en AG, les règles priment.

Extrait règles actuelles :
Consist of the last two digits of either the allocated boat number or owner’s personal number.
There should be space allowed in front of the sail numbers to add the prefix 'I' when required.

Pour la mise à jour des règles, j'ai personnellement introduit la modification du préfixe numérique possible (1 à 9), afin de laisser plus de liberté aux coureurs et aux organisateurs. La place pour un préfixe devient une obligation (shall = doit, au lieu de should = devrait). Cette notion a été acceptée en conseil mondial.
Nota : vous noterez que la formulation générale des règles de classe a été modifiée en profondeur : exit les notions floues de "seront" et "pourront" ou "devront", remplacées par "shall = doit" (obligation) et "may = peut" (permission).

Explications :
- Globalement, globalement seuls la France et l'Allemagne ont laissé se multiplier l'affichage de numéros de voiles à 3 chiffres.
- Lecture à distance de 3 chiffres beaucoup plus aléatoire que 2 chiffres, dans le cadre d'une flotte où tous afficheraient des numéros à 3 chiffres : identification des incidents de course encore plus aléatoire.
Président RG65 France
Officier Technique ICA RG65
Avatar du membre
laurentbpox
Messages : 209
Enregistré le : 10 sept. 2021 16:42
Localisation : Charente maritime

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par laurentbpox »

Merci Achille pour ta réponse.

Donc à ce jour 2 chiffres ok le 1 devant si besoin c’est le règlement international actuel.
Tu as demandé sur un plan internationnal la possibilité d’un suffixe 1 à 9 c’est accepté mais non encore applicable officiellement.
Bien compris aussi ta remarque question visibilité sur l’eau qui malheureusement est bien réelle.

Laurent

PS: euh désolé pour ma méconnaissance des règles actuelles😎
RG65 FRA137
M, TEN, et plus... FRA39
Avatar du membre
hotelgolf
Messages : 145
Enregistré le : 02 juin 2021 13:27

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par hotelgolf »

Achille a écrit : 20 déc. 2021 09:44
Explications :
- Globalement, globalement seuls la France et l'Allemagne ont laissé se multiplier l'affichage de numéros de voiles à 3 chiffres.
- Lecture à distance de 3 chiffres beaucoup plus aléatoire que 2 chiffres, dans le cadre d'une flotte où tous afficheraient des numéros à 3 chiffres : identification des incidents de course encore plus aléatoire.
moi , je veux bien tout ça , mais fait 5 ans que je régate plus que regulierement en RG , et je n ai pas souvenir que ces numéros à 3 chiffres aient posé problèmes
après comment fait on, quand comme c est frequent à Trignac il y a le 21 , le 321 , et le 421 ?
on m a dit qu on gardait le 21, que le suivant serait le 121 , et le troisième , le 211
c est très bien, mais si c est moi qui ai le 211 , et que dans le feu de l action on me hèle par ce numéro , il y a 9 chances sur 10 pour que je ne me sente pas concerné , ce n est pas mon numéro de course habituel , c est donc source d erreur , alors que je le rappelle nous n avons absolument aucun soucis avec les numéros à 3 chiffres
en plus on essaie d avoir des bateaux bien préparés techniquement , mais aussi avec une certaine esthétique ,d abord pour qu ils soient jolis , mais aussi pour qu'ils soient faciles à identifier du premier coup d oeil au milieu de la flotte.
ce n est pas pour tracer un 1 a la grosse au bord du plan d eau comme sur la photo

encore un truc de gens qui ont trop réfléchi et qui ne sert à rien
DSC0371045.jpg
DSC0371045.jpg (309.83 Kio) Vu 2008 fois
Avatar du membre
laurentbpox
Messages : 209
Enregistré le : 10 sept. 2021 16:42
Localisation : Charente maritime

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par laurentbpox »

T'inquiète Hotelgolf😉,

La prochaine mise å jour devrait accepter les prėfixes de 1 å 9, donc dans les clous!
Et en attendant au niveau national je doute que l'on fasse la guère aux 3 chiffres qui plus est si c'est leur numėro de classe.

Laurent
RG65 FRA137
M, TEN, et plus... FRA39
Achille
Messages : 489
Enregistré le : 27 mai 2021 19:48
Localisation : Bordeaux

Re: Proposition Règles de Classe 2022

Message par Achille »

Bonjour,

Une harmonisation des identifications dans les voiles est nécessaire, cela ne se limite pas au préfixe devant les 2 dernières décimales du numéro de voile.
En effet, il y a beaucoup de disparités en France, des numéros sont illisibles à distance pour plusieurs raisons, d'autres très lisibles car mieux faits et/ou mieux positionnés ; bref, nous pouvons tous mieux faire, les nouvelles règles détaillées ont été élaborées dans ce but (c'est un condensé de l'Annexe E des Règles de Course augmenté des interprétations officielles et des règles spécifiques aux RG65), elles ne sont pas le fruit de mon imagination, mais bien celui de nombreuses personnes très compétentes depuis de nombreuses années.

C'est un travail de longue haleine à engager tranquillement, avec la bonne volonté de tous.
Comme expliqué plus haut, l'objectif des règles est que tous arborent un numéro à deux décimales sauf exception provisoire. Le but est simple, être bien identifié et bien identifier les autres sur l'eau, et qu'aucun n'est d'avantage grâce à une identification différente/particulière en dehors de ce qui est permis.

Le souci que tu cites Hervé, trois "21" qui se rencontrent régulièrement à Trignac, est un cas particulier. Il peut être résolu assez facilement par exemple en ré attribuant un nouveau numéro à l'un des trois, idéalement à deux (en fonction des disponibilités géographiques).

Enfin, je crains Hervé que tu ne saisisses bien les raisons du travail mené. Plusieurs personnes se démènent pour redynamiser le RG65 qui était sur une pente descendante et qui était devenu concurrencé par une autre jauge! Le schisme est quasi résolu, et la dynamique est relancée AVEC toutes les composantes de la familles RG65! Malgré toutes les controverses, je suis très agréablement surpris par :
- le cap de 100 membres (dont je te remercie de faire partie) en moins de 8 mois d'existence de l'asso française
- le regain d'intérêt vis à vis de l'asso internationale avec déjà 17 nations ré affilées
Président RG65 France
Officier Technique ICA RG65
Répondre